Marguerite Boucicaut

"Verjux", ce nom ne vous dit rien? Et "Madame BOUCICAUT", gloire de ce petit village bourguignon?... Pas davantage? Mais vous connaissez certainement un des grands magasins parisiens "Le Bon Marché". Et peut-être avez-vous lu le roman de ZOLA "Au Bonheur des Dames"? Eh bien, Denise, la petite vendeuse qui épouse, à la fin du roman, le "grand patron", en fait Aristide BOUCICAUT, c'est "notre" Marguerite, celle dont s'enorgueillit le petit village de VERJUX en Saône et Loire.

 chaumière M. Guérin

La maison où est née Madame BOUCICAUT

Née en 1816, d'une mère célibataire vivant dans la misère, Marguerite GUERIN dut, toute jeune encore, travailler à Verjux, son village natal, comme gardienne d'oies puis, vers douze ans, monter à Paris pour devenir apprentie dans une blanchisserie. Vaillante et économe, elle fait son chemin, rencontre et épouse un jeune commis de magasin, Aristide BOUCICAUT, natif de BELLEME.

Ce dernier, qui a la bosse du commerce, entre au "Bon Marché", multiplie les innovations géniales, le transforme en quelques années et finit par devenir, en 1863, le propriétaire du premier Grand Magasin de Paris.

Mme Boucicaut

Après son décès, en 1877, et celui de leur fils, Madame BOUCICAUT continue à gérer "Le Bon Marché", mais poursuit également l'oeuvre philanthropique entreprise avec son époux, en faveur des employés du magasin, mais aussi des malades, filles-mères, personnes âgées...

Les habitants de Verjux ne furent pas oubliés en ces temps de misère et lui doivent aussi leur mairie, deux écoles, une de garçons et une de filles... et bien sûr, le fameux pont qui porte son nom, reliant les villages de Verjux-Gergy pour une meilleure communication. A proximité de celui-ci, on peut voir, sur le monument dédié à la mémoire de cette bienfaitrice, née ici dans la misère et enterrée à Paris en 1887 comme une reine, une liste, non exhaustive, de ses innombrables oeuvres en faveur des souffrants et des misérables.

monument Boucicaut

 

 Les plus curieux d'entre vous ou les passionnés d'histoire peuvent accéder au lien ci-dessous pour en savoir plus sur l'histoire de Madame BOUCICAUT. Cet article a été rédigé en octobre 2016 pour la commémoration du bicentenaire de sa naissance :

La vie de Marguerite GUERIN, épouse BOUCICAUT, grande dame de VERJUX