Des éoliennes à VERJUX ?

En 2011, la Société Enel Green Power France a proposé à la Communauté de Communes des 3 Rivières (CC3R) l'étude d'un projet éolien sur son territoire.

Cette étude répond aux objectifs du Grenelle de l'environnement (23 % d'Energies Renouvelables dans la consommation totale d'énergie d'ici 2020) et au Schéma Régional du Climat de l'Air et de l'Energie de Bourgogne (SRCAE) définissant les zones d'objectifs de développement de l'éolien en Bourgogne avec, en particulier, 60 MW potentiels sur la zone Nord Bresse/Val de Saône.

En 2012, la CC3R a délibéré pour soutenir l'étude du projet et la création d'un comité de suivi du projet.

En 2013, les études de pré-faisabilité ont été lancées par Enel Green Power France sur le territoire de la CC3R, et rapidement, les communes d'Allerey, Saint Gervais en Valière, Sermesse et Verjux sont apparues comme pouvant avoir le plus fort potentiel compte tenu des contraintes techniques, environnementales, paysagères et patrimoniales.

En 2014, un mât de mesure a été installé à Verjux pour enregistrer les données météorologiques dont la force et la vitesse du vent.

En 2015, BORALEX, société canadienne, a repris les activités d'Enel Green Power France.

Le mât de mesure a permis une première évaluation du potentiel éolien du territoire grâce à 12 mois complets de mesure. Le niveau de vent relevé reste inférieur aux prévisions initiales. La société BORALEX va donc effectuer une campagne de mesures complémentaires.Cette étude permettra à l'entreprise d'avoir une meilleure estimation du potentiel éolien du site à long terme.

Il faudra donc attendre la fin de l'été 2016 pour avoir plus d'éléments quant à la faisabilité technico-économique du projet éolien.